Trek CNV Népal - détails, itinéraire et FAQ

Retrouvez sur cette page quelques informations plus détaillées concernant le trek CNV au Népal. Cette page sera mise à jour au fur et à mesure des questions rencontrées et précisions apportées. Pour une vue d'ensemble, rendez-vous sur la page principale du trek.


randonnee nepal marche dans l'himalaya

itinéraire et programme

Note sur le programme : Nous vous recommandons d'arriver au plus tard le 24 octobre à Katmandou, afin d'envisager sereinement notre rendez-vous du 25 à midi et les petits ajustements de dernière minute (matériel, permis de trekking, etc.). Un jour ou deux supplémentaires vous permettront de profiter de ces villes (Patan et Katmandou) et des environs. De même, merci de prévoir au minimum jour ou deux de marge avant votre vol de retour, afin de parer à toute éventualité sur la route du retour.

·       Jour 0 – 25 octobre

Rendez-vous à Patan vers midi, prise de contact, repas commun et contrôle du matériel

 

·       Jour 1 – 26 octobre

Départ pour l’aventure

Kathmandu à Syabrubesi en jeep (6 passagers max par jeep) : 7 heures de route.  

Nuit à Syabrubesi (1500 m)

 

·       Jour 2 - 27 octobre

Syabrubesi (1500 m) à Bamboo (1970 m) : 4 heures de marche

Sentier en forêt le long de la rivière Langtang.

 

·       Jour 3 - 28 octobre

Bamboo (1970 m) à Goratabela (3030 m) : 5,5 heures de marche

 

·       Jour 4 - 29 octobre

Goratabela (3030 m) à Langtang Village (3430 m) : 4 heures de marche

 

·       Jour 5 – 30 octobre

 Langtang Village (3430 m) à Kyanjin Gompa (3830 m) : 3,5 heures de marche

 

·       Jour 6 – 31 octobre

 Exploration de la Vallée autour de Kyanjin Gompa, différentes options possibles, selon les envies et les conditions météorologique.

o   Ascension du Cherko Ri (4984 m) : difficulté moyenne, 5 heures d’ascension et 3 heures de descente, magnifique panorama à 360° et possible ascension de nuit pour arriver au sommet pour le lever du soleil

o   Ascension du Kyanjin Ri (4773 m) : difficulté moyenne, 3 heures d’ascension et 2 heures de descente, panorama également magnifique sur le glacier du Langtang Lirung

o   Randonnée le long de la rivière dans la vallée jusqu’à Langshisa Kharka (4285 m) en 8 heures pour l’aller et le retour

o   Journée de repos à Kyanjin Gompa pour celles et ceux qui le souhaitent.

 

·       Jour 7 – 1er novembre

ateliers (demi-journée) et repos à Kyanjin Gompa (lodge ou en plein air)

 

·       Jour 8 – 2 novembre

Kyanjin Gompa à Lama Hotel (2500 m) : 7,5 heures de marche, forêts et pâturages de montagne

 

·       Jour 9 – 3 novembre

Lama Hotel (2500 m) à Tulo Syabru (2210 m), via Bamboo (1970 m) : 6,5 heures de marche

·       Jour 10 – 4 novembre

Tulo Syabru (2210 m) à Lauribina (3910 m) : 5.5  heures en direction des lacs.

Couchers et du levers de soleil depuis la guesthouse (panorama grandiose !)

 

·       Jour 11  – 5 novembre

Lauribina (3910 m), journée de pause et d’ateliers sur place

 

·       Jour 12 – 6 novembre

Lauribina (3910 m) à Gosaikunda Lake (4380 m): 3 heures de marche

 

·       Jour 13 – 7 novembre

Gosaikunda Lake (4380 m) à Ghopte (3530 m) via Lauribina Pass (4610 m) : 7.5 heures de marche

Redescente progressive en direction de la vallée de Kathmandou

·       Jour 14 – 8 novembre

Ghopte (3530 m) à Kutumsang (2470 m) : 6.5 heures de marche

 

·       Jour 15 – 9 novembre

retour vers Kathmandu en jeep : 4 heures de route, clôture de l’aventure par un repas à Patan

 

Cliquez sur la carte ci-dessous pour agrandir la carte (elle s'ouvre dans une autre page).

lien vers carte itinéraire dans google maps

Données techniques de notre trek :

Distance parcourue à pied : 93 km

Dénivelé positif total (montée) : 4885 m (+ un jour optionnel 455 à 1100 m selon option)

Dénivelé négatif total (descente) : 3915 m (+ un jour optionnel 455 à 1100 m selon option)

Jours de marche : 10 jours (+ un jour optionnel)

Jours de repos : 2 (y compris deux demi-journées d'ateliers)

Jours de trajets : 1,5 jours (en jeep)

Heures de marche : environ 55 heures (+ un jour optionnel)
Le chemin n'est pas vertigineux.


programme cnv

Vous le savez, ce trek a ceci de particulier qu'il s'occupe aussi des liens humains, entre les personnes présentes et avec soi-même. Pour ce cheminement intérieur, la Communication NonViolente sera au coeur des ateliers proposés (un moment le matin, un moment en fin de journée, parfois en marche et deux demi-journées). 

 

Au delà des quelques apports théoriques qui parsèmeront les ateliers, l'intention est avant tout de vivre le processus, d'expérimenter des temps d'échange, de créativité, de méditation... en complément parfait du mouvement dans lequel nous nous trouverons, puisque c'est un trek, après tout !

 

Le fil rouge des ateliers est... la paix ! Pas un "foutez-moi la paix" misanthrope, mais une démarche qui ose aller à la rencontre de nos petites et grandes guerres intérieures. Nous apprendrons comment accueillir ce qui se bat en nous (violences, hontes, conflits, colères et autres renoncements) pour les transformer. Rituels quotidiens, moments de profondeurs et de légèreté, exercices pratiques et pratiques artistiques, les temps d'ateliers seront au service de se rencontrer pleinement soi, les autres et notre environnement. C'est dit en quelques lignes, mais c'est tout un programme, joyeux et ouvert aux imprévus !

 

Mon souhait en choisissant ce fil rouge est aussi de s'ouvrir à la culture locale au-delà des préjugés photogéniques ou de spiritualité bienveillante, d'oser voir aussi le revers des médailles, et en dissipant les murs, contribuer à la Paix avec un grand P. En lien avec cette contribution, un projet de formation à la CNV dans la vallée de Katmandou est dans l'air... mais je n'en dis pas plus pour l'instant. 

 

Je souligne à nouveau qu'aucun pré-requis en Communication NonViolente ou d'autres approches n'est nécessaire. La seule demande est que vous soyez intéressé.e à participer activement et librement aux moments d'ateliers qui feront partie de notre vie de groupe.


Questions fréquement posées

Faut-il un passeport et un visa pour entrer au Népal ?

Oui, vous avez besoin d'un passeport valable pour une durée de six mois minimum pour arriver au Népal, qui comprenne au moins une page vierge.

Un visa vous sera délivré à votre arrivée à l'aéroport de Katmandou en échange de votre carte d'arrivée dûment remplie (disponible dans l'avion ou à l'aéroport) et de 50 USD (visa de touriste valable 30 jours. Un visa valable 90 jours est aussi disponible, mais plus cher). Infos officielles ici. Vous pouvez aussi obtenir votre visa auprès d'une ambassade népalaise (bien) en avance, ce qui vous épargnera un peu d'attente à l'arrivée.

 

Est-ce que j'organise et achète mon propre billet d'avion ?

Oui, n'étant pas une grosse agence de voyage réservant des dizaines de places sur des vols, je laisse à chacun.e le soin d'acheter son billet d'avion. Merci d'arriver le 24 octobre au plus tard, soit la veille de notre rendez-vous, afin de garder une petite marge en cas de retards et surtout de vous permettre de goûter un peu le Népal avant de filer en montagne !

Attention, selon votre heure de départ vous arriverez un jour plus tard...
Plusieurs compagnies desservent Katmandou au départ des grandes villes européennes, souvent avec une escale. 
Ces frais de voyage sont à votre charge.

 

Quels sont les délais de confirmation (on non) de réalisation du voyage ?

Le départ du trek est confirmé dès 4 participante.s.

Afin de clarifier au plus vite le départ, un rabais de 150 CHF est proposé d'ici au 7 septembre minuit. 

Les inscriptions restent ensuite ouvertes jusqu'au 7 octobre minuit. Si passé ce délai 4 inscriptions fermes n'ont pas été enregistrées, le trek sera malheureusement annulé.

 

Quelles sont les restrictions d'entrée en vigueur liées au Covid ?

Officiellement, il faut présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures.
Ces mesures officielles, datant de mars 2022, ne sont (de loin) pas toujours appliquées au Népal.

 

Quel matériel emporter pour le trek

Une liste complète sera remise aux participant.es. Mais en résumé, il faut un équipement complet de trekking en altitude (altitude = plus froid qu'en plaine et soleil plus vif), de bonnes chaussures de montagnes à semelles profilées et adaptées à vos pieds. Nous demandons aussi à chacun.e d'avoir un sac à dos pour ses affaires que vous porterez dans la journée, une gourde filtrante (pour éviter l'achat cher polluant d'eau minérale) type Katadyn BeFree ou Platypus QuickDrow. Vous prendrez aussi vos affaires de toilette (les hôtels dans la vallée de Katmandou fournissent le nécessaire, mais pas les lodges de montagne). Un "sac à viande" en soie ou en coton est recommandé, mais un sac de couchage n'est pas nécessaire.

Il est aussi utile d'emporter 4 ou 5 photos passeport récentes afin de faire les permis de trek, cartes de téléphones et autres documents administratifs sur place.

 

Qu'emporter avec moi spécifiquement pour ce voyage ?

Je dirais qu'en lien avec ma précédent expérience himalayenne, ce que je prendrai spécifiquement est dans le désordre:

- une bonne doudoune pour être confortable même avant le lever et après le coucher du soleil.

- un large chapeau pour me protéger du soleil et des lunette de soleil haute protection

- un chargeur pour mon appareil photo

- un petit savon + désinfectant pour les mains avant de se mettre à table

- une "banane" à glisser sous mes habits pour garder avec moi mes gros billets et mon passeport

- un petit sac (à dos ou bandoulière) pour garder mes valeurs avec moi lors des pauses dans les hôtels et lodges

- une bonne crème solaire

- un bâton de marche pour les coups de fatigue

- un petit réveil (pour ne pas devoir avoir son portable sur la table de nuit)

 

Note sur les téléphones portables

Il est possible d'acheter des cartes SIM népalaises à Katmandou, mais le réseau est aléatoire en montagne. Quelques points de wifi seront disponibles le long du trajet. Néanmoins, je propose que cette pause en soit une vraie, loin de l'Europe, et que nous ne nous laissions pas "polluer" par les petites nouvelles d'ailleurs. 

Vincent gardera avec lui son téléphone de secours, et l'allumera un moment chaque jour afin que vos proches puissent vous envoyer des messages en cas d'urgence.

 

Comment loger à Katmandou avant et après le trek ?

Nous recommandons vivement de loger plutôt à Patan qu'à Katmandou même, puisque c'est à Patan qu'auront lieu nos différents rendez-vous (autour du Durbar Square de Patan). Patan est une belle ville littéralement "collée" au Sud de Katmandou.
Vous pouvez vous occuper vous-même de trouver un logement qui vous convienne ou pouvez nous demander lors de votre inscription que ces questions soient gérées par nos soins (Vincent et Sundar) (compter alors 200 USD pour deux nuits plus trajets en taxi depuis et vers l'aéroport, ainsi que 60 à 80 USD pour chaque nuit supplémentaire.

 

Argent sur place

Pour toutes les petites dépenses, les roupies népalaises (à retirer dans des ATM sur place) font l'affaire. Pour les achats plus importants (bols tibétains, hotels, etc.) des Euros ou des Dollars Américains sont préférables (amenés depuis l'Europe).

A titre indicatif :
nuit à l'hotel 3* à Patan environ 60 USD

nuit chez Cosy Nepal : environ 90 USD

soda à katmandou : 2 USD, en montagne le double

taxi pour la journée pour visiter la ville : 25 USD

bol tibétain fait localement : 50 USD à 500 USD

 

Que faire si je "câle" ou que j'ai un problème de santé pendant la marche ?

Notre itinéraire débute par un aller-retour dans une grande vallée, avant de bifurquer vers des lacs et un col. Les jours de marche sont parfois courts (3h), parfois plus longs (7h) et parfois c'est du repos. Cela nous laisse de la marge pour adapter le rythme, décaler une étape, faire une pause et repasser vous prendre au retour deux jours plus tard, voire même de trouver un cheval qui vous porte.

Si le soucis est plus grave, alors nous ferons en sorte de vous soignez et de vous redescendre en vallée, voire d'organiser votre évacuation (ayez vos assurance à jour, sinon c'est ruineux !)

Dans l'idée qu'il vaut mieux prévenir... merci de compléter honnêtement la rubrique santé du formulaire d'inscription au trek.

 

Vincent et Sundar ont tous les deux des formations de guide et de premiers secours, et nous auront le nécessaire médical de base avec nous (pharmacie). Nous ne sommes en revanche pas habilités à prescrire des médicaments, prenez les vôtres !

Vincent emporte une balise de secours satellite.

 

Qu'est-ce qu'on mangera ?

La nourriture en montagne est simple, saine et servie en suffisance. En gros : des lentilles, du riz et des légumes (parfois de la viande pour ceux qui le souhaitent), ainsi que des sauces, "pickles" et autres agréments. Les variations sont les nouilles, les momos, etc... 

 

Et encore...

Vous trouverez d'autre "tips" et trucs bons à savoir dans les rubriques ad hoc des guides de voyage assermentés comme lonely planet ou le guide du routard